Marie-Christine Lemieux-Couture

Une soirée de poésie où on déchiquette les mots, où l’élastique te pète de noune dans face pis où on mord dans la langue. On se réapproprie le mythe du vagin denté, comme on renoue avec la puissance de notre parole. Ça se peut que tu ris, ça se peut que tu pleures, ça se peut que tu te contiennes pu.

Une soirée que, finalement, si tu rentres dedans, t’es pas sûr d’en ressortir indemne.

Animé par Marie-Christine Lemieux-Couture

P.S. : On s’en fout de ce qu’il y a dans les culottes du monde, pas besoin d’avoir une vulve pour ne pas faire dans la dentelle.

Ce site est open sourceContact