Martin Perizzolo

Note d’intention

Ce projet de spectacle en est un de retour aux sources, de reconnexion. Retrouver qui j’étais avant, quand l’envie de monter sur scène, seul et armé d’un micro, m’a bougée pour la première fois. Je me souviens d’avoir déjà eu ce ton malhabile, mais pur, qui réapparait parfois, mais jamais pour longtemps. Enterré sous toutes ces couches d’expériences, de procédés, de règles, inculqués par survie, par l’industrie, pour plaire, me plaire à travers le rire des autres.

Quelle était ma démarche avant toutes ces vagues du métier et ces tempêtes de la vie normale?

J’ai envie de faire table rase des idées préconçues et de proposer un plan de travail, une ébauche avancée d’un futur trait, peut-être granuleux, mais franc. Les coins qui pincent, pas encore arrondis. J’ai envie de me laisser guider par les sujets au lieu de les choisir. Sans liens forcés, sans liens jamais, juste une suite d’idées.

Pour un instant ou pour toujours, j’aimerais avoir la force de délaisser mon personnage, enlever mon masque, laisser sortir la lumière autant que le monstre et la murène représente bien les deux.

Ce site est open source