Charles Beauchesne

À peine franchi le cap de la trentaine, Charles se sent déjà bien vieux. Alors que s'amorce pour lui la véritable vie d’adulte pleine d’angoisses, de responsabilités et d’humains aliénés, force est d'admettre que son quotidien est plus étrange que jamais.

Un troisième spectacle solo, où l'humoriste passe d'un labyrinthe conversationnel à l'autre, ponctué d'une totale incompréhension du monde moderne, le tout doublé d'une réflexion sur le passage du temps et cette idée selon laquelle tout ce qui est beau est inévitablement destiné à pourrir sous nos yeux, à l’image d’un Gérard Depardieu métaphorique.

Ce site est open source