Inutile
Alexandre Forest

Maintenant un citoyen payant des impôts pour la première fois et ayant son propre logis, Alexandre Forest se questionne sur sa place dans la société. Après avoir goûté et apprécié le confort qu’il dénonçait tant, il cherche à voir comment un individu peut faire partie du monde sans pour autant l’enlaidir. Comment peut-on avoir des “mentions j’aime” sans avoir de bateau? Dans une époque où le néolibéralisme triomphe, où l’environnement s’use à coup de Toyota Camry et de vêtements “recyclés” du H&M, que peut-il faire? Il y réfléchit fermement, tous les jours, en conduisant sa voiture ou dans ses meubles Ikea, en dégustant ses lattés faits par sa chaîne de restauration rapide préférée.

Ce site est open source