Apatride
Adib Alkhalidey

N’eûssent été Victor Hugo, Saddam Hussein et un inconnu qui se masturba devant son père, à Buffalo, en 1989, Adib n’aurait jamais abouti au Québec. Dans cette version préliminaire de son troisième spectacle solo, Alkhalidey vous raconte la construction d’un apatride.

Ce site est open source